que dois-je faire ?

J’ai complètement arrêté de parler le 31 décembre 2019 à minuit. J’ai dit Bonne année à mes parents, je suis monté dans ma voiture et je suis rentré chez moi.

Le premier jour, je n’ai pas vu énormément de différences : je vis seul depuis des années, personne ne m’appelle jamais et mon chat a l’habitude que je ne lui réponde pas. D’ailleurs, ses miaulements et le tintement de la clochette accrochée à son collier ont été les seuls bruits qui ont brisé le silence ce jour-là.

Ce fut plus compliqué le lendemain, puisqu’il fallait bien que j’aille travailler. Je suis employé de banque, je travaille au guichet et je dois reconnaître que c’est très impoli de ne pas répondre au Bonjour des clients. Mais je me suis vite rendu compte qu’ils appréciaient encore plus que je fasse mon travail en silence et que je n’essaie pas de leur refourguer des produits financiers dont ils n’avaient que faire.

Mon patron a moins apprécié et, après une mauvaise évaluation à laquelle je ne pouvais pas répondre, j’ai reçu mon C4. Et tout à coup chaque journée est devenue un jour férié qu’il fallait meubler.

Je me suis dit (parce qu’à moi-même je pouvais parler sans avoir à ouvrir la bouche) Qu’est-ce qui s’accommode le mieux du silence ? L’art bien sûr. J’ai donc installé un grand chevalet au milieu du salon et depuis je passe mon temps à peindre le chat dans toutes les positions qu’il veut bien adopter plus de quelques secondes de suite.

Pour le reste, je sors très peu, je dis Bonjour aux voisins d’un signe de la tête quand je les croise dans l’entrée. J’ai même appris à me faire comprendre des employés de l’épicerie sans avoir à dire un mot.

Bref tout va bien. Enfin tout allait bien. Un homme vient d’entrer dans le magasin, un revolver à la main. Je suis le seul à l’avoir vu. Que dois-je faire ?