l’odeur d’un petit bout de merde collé dans mes poils de cul.

À l’étage, une tête de vampire clignait de ses yeux rouges, éclairant la vitre d’un halo lugubre, et derrière elle se dessinait le visage inexpressif d’un garçon d’une dizaine d’années qui nous regardait avec de la haine dans les yeux. À moins que ce ne soit le halo clignotant de lumière rouge et la honte de n’être là que pour moi et non pour son père, une honte qui semblait me suivre comme l’odeur d’un petit bout de merde collé dans mes poils de cul.

LÉB – Mais elle n’est plus vraiment sûre