• son cœur ne résisterait pas
    Chaque soir, à la tombée de la nuit, Marie sortait sur la terrasse. Elle posait son livre et […]
  • tu souriras
    rien ne distingue vraiment l’aurore du crépuscule quand rien ne bouge mais que tout tremble c’est le souffle […]
  • il a vécu
    regardez là-hauttout en hautnon plus au haut encoreabattez les murs s’il le faut creusez les plafondsoubliez les arbres […]
  • et n’était plus vraiment sûr
      Arturo avait le cœur éventé et n’était plus vraiment sûr.
  • vraiment elle
    une autre totalement autre mais dans les sourcils froncés les deux lignes à la base du front les […]