Faust Song, chapitre 8

C’est alors que Stevie, dans le même soupir chuintant et discret qu’une cigarette plongée dans un verre d’eau, a rendu l’âme, non pas directement la sienne mais le morceau incomplet qu’il gardait accroché comme un écusson, une médaille de guerre ;  Stevie qui, maintenant que cet implant avait disparu, était libre, prêt à vivre enfin pour lui-même, et extrêmement malheureux.

Faust Song, chapitre 8.