Faust Song, chapitre 6

Elle a alors prononcé son nom assez distinctement pour que chacun de nous l’entende. Et si nous ne l’avions pas entendu, nous aurions pu le lire sur ses lèvres qui s’étaient entrouvertes, provocantes, puis refermées en se projetant vers l’avant et rouvertes à nouveau pour nous envoyer ce prénom, pour me l’envoyer plutôt, en pleine figure comme un baiser qui s’approcherait lentement, flottant sur l’écume des vagues, attendant que la mer se retire pour venir se déposer sur ma bouche béante.

Le chapitre 6 de Faust Song est en ligne.

Où Emma nous fait une poposition.