Faust Song, chapitre 4

Ou plutôt parce que tu as peur qu’elle se tire au moment où l’éclat de ton sourire et ton élégance décontractée ne suffiront plus à masquer ta poitrine flasque et vague plantée de poils épars et grisonnants, tes hanches déformées par la ceinture trop serrée, tes jambes faméliques, tes genoux cagneux, tes ongles de pieds jaunis et ton sexe en semi-érection qui émerge péniblement de ton scrotum tondu parce qu’elles aiment ça, je l’ai lu quelque part, ton scrotum qui ressemble maintenant à un poulet congelé. 

Le chapitre 4 de Faust Song est en ligne.

Où on vous présente Stuart.